Notre conviction repose d’abord sur une évidence : la réactivité, la compétence, l’adaptabilité des entreprises font leur compétitivité, au même titre, entre autres, que le pouvoir de proposer, d’innover des salariés et leur capacité à tirer les leçons de leur expérience et à les transmettre.

Notre conviction, c’est que ce sont les salariés qui donnent ou non une réalité à ces atouts, en situation de travail, par leurs efforts, par leur engagement, par la maîtrise et l’expression de leur savoir-faire.

Notre conviction, c’est que pour le faire, ils ont besoin d’une organisation du travail et de pratiques managériales adaptées. Adaptées à la singularité du marché, de la concurrence, des attentes clients, et à leurs propres besoins.

Notre conviction, c’est que, plus que jamais, cette réflexion sur l’organisation du travail et les pratiques managériales, doit être menée : d’une part, du fait des mutations du rapport au travail et au salariat (pensons aux enjeux posés par la génération « Y », « Z » et par les seniors dans un contexte d’allongement de la vie professionnelle). D’autre part, compte tenu de la nature de notre économie, essentiellement de service, ou alors marquée par une concurrence internationale forte.

Notre conviction, enfin, c’est que cette réflexion produit un effet gagnant-gagnant entre l’employeur et ses salariés : seules des conditions de travail permettant collectivement l‘expression des savoirs, des idées et des potentiels allieront durablement l’envie de s’engager en faveur de son employeur au renforcement d’un bien-être et d’un sentiment d’accomplissement.

Notre conviction, au fond, c’est qu’il existe un intérêt commun de l’entreprise et des salariés, à puiser dans une organisation du travail et des pratiques managériales adaptées.

        

Le concept de qualité de travail

prend en charge les enjeux respectifs des entreprises et des salariés

dans le champ de leur intérêt commun.

Entreprises

  • Proactivité, engagement des salariés
  • Accroissement de votre capacité d’innovation
  • Baisse de l’absentéisme, du turnover, des départs non souhaités et des arrêts de travail
  • Baisse des RPS  et des situations pathogènes (suicides, burn-out…)
  • Baisse des coûts directs et des coûts cachés
  • Baisse du temps perdu dans les conflits interpersonnels

Salariés

  • Meilleure qualité de vie au travail
  • Meilleures possibilités d’expression au travail et de prise en compte de ses apports
  • Meilleure écoute de vos difficultés
  • Meilleur équilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle
  • Maîtrise des situations de stress
  • Possibilités accrues de mieux faire votre travail

Gains de compétitivité

.

.

Satisfaction et engagement durable dans la mission de l’entreprise

.