Parce que le développement de l’intérêt commun implique de vraies possibilités de dialogue sur le travail

COSMOSE, ce sont des dispositifs d’animation du dialogue sur le travail tel qu’il se fait réellement, qui prennent pour objet les réalités opérationnelles les plus concrètes.

Selon la visée poursuivie et votre demande, singulière, ils impliquent l’ensemble des acteurs (Direction, management, salariés et leurs représentants) ou alors certains d’entre eux seulement.

Ils permettent, certes, d’« adapter le travail à l’homme » (L.4121-2 du code du travail) mais aussi de développer votre vision de l’intérêt commun et de la concrétiser.

Ce sont ces possibilités de dialogue, ancrées dans l’organisation du travail et le mode de management, ou déployées de manière plus circonstanciée et ponctuelle , qui mettront en avant les potentiels des femmes et des hommes qui, par leur travail, donnent sa valeur à l’entreprise :

 

Une méthode qui valorise l’envie et les capacités à mieux travailler ensemble

Dans tous les cas, nos dispositifs sont au service du développement d’un plus grand engagement dans et par le travail, cet engagement étant perçu comme un gisement de compétitivité pour l’entreprise et d’accomplissement de soi pour le salarié.

Savez-vous que la France compte parmi les pays dont les salariés sont les moins engagés dans leur travail ? L’étude Gallup de 2012 la classe ainsi en avant-dernière position parmi 142 pays. Là où 30 % des salariés se disent « engagés » (c’est-à-dire motivés et créateurs de valeur) aux Etats-Unis, ils ne sont que 9 % en France…